islamnoujoum3000 Index du Forum

islamnoujoum3000
Un forum politique et d'actualités

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

N'oublie pas le musulman c'est l'ennemi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    islamnoujoum3000 Index du Forum -> islamnoujoum3000 -> islamnoujoum3000
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dakir
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Déc - 13:47 (2009)    Sujet du message: N'oublie pas le musulman c'est l'ennemi Répondre en citant

1er octobre 2008 à 23h52
On sait parfaitement, depuis maintenant pas mal de temps, que le musulman (agent de l’Inter-Services Intelligence) a remplacé le communiste (agent du Komitet Gossoudarstvennoï Bezopasnosti), dans le dispositif propagandaire de la droite régimaire [1] : de la même façon qu’elle agitait naguère l’épouvantail soviétique pour te convaincre de l’ontologique suavité du capitalisme [2], elle brandit aujourd’hui la menace d’un grave danger mahométan pour te maintenir dans l’asservissement au "néo"-libéralisme axelmillerisé [3].

(Depuis quelques années, une poignée de fins penseurs de régime a même fait la synthèse (idéale) de ces deux périls, en façonnant, par de globuleux amalgames, la figure (terrible) de l’"islamo-gauchiste" - qui est l’enfant naturel d’un couple diabolique, le trotskisme et le djihadisme.)

Ce glissement du rouge au vert [4], dans la forgerie d’une intimidation des masses, était hier condensé dans quelques mots de la très loufoque tribune, publiée par Le Monde, où Michèle Alliot-Marie nous exhortait, Européen(ne)s, à "renforcer nos actions contre l’islamisme" - et que voici : "A l’heure où le communisme s’efface, et avec lui une voie politique de contestation, l’intégrisme accueille des personnes frustrées, en quête d’identité, fragilisées, mais aussi, et c’est une nouveauté, des acteurs apparemment bien intégrés - voire occidentaux, mais sensibilisés par la propagande (…)".

Je ne m’étendrai pas (trop) sur la désolante (mais, je le crains, volontaire) cécité qui refuse de voir dans la réalité d’autres voies politiques pour la "contestation" (fussent-elles pénibles) que celle du "communisme" : c’est une manière, tu l’as compris, de nous redire, par exemple, que les Palestiniens, lorsqu’ils votent où il ne faut pas, seront punis - hors du champ (de la) politique.

Je ne m’étendrai pas non plus (trop) sur la curieuse idée que le monde se divise en deux, mon ami(e), entre d’une part "des personnes frustrées", dont l’inassouvissement a les parfums lourds de l’Orient, et d’autre part des gens "intégrés - voire occidentaux"…

(Hhhhh…)

Je veux juste souligner comme on passe, là, et par la seule magie du verbe (le mots changent, le procédé reste), du "communisme" à l’"intégrisme" - étant bien entendu que ce fondamentalisme n’est pas (du tout) celui des bigots du marché qui allaient proclamant, avant que la crise n’éclate, qu’"une économie qui ne s’endette pas suffisamment (…) est une économie qui ne croit pas en l’avenir" [5], mais (bel et) bien celui de l’inquiétant "monde musulman" [6].

Et certes : ce n’est pas d’aujourd’hui que MAM s’illustre par des propos un peu outrés.

(C’est elle qui, rappelle-toi, déplorant naguère la "médiatisation" d’une grosse descente policière sur Villiers-le-Bel, avait posément déclaré : "Rendez-vous compte, le jour où on lance des commandos contre les talibans, si on prévient la presse internationale"…

Rendez-vous compte…)

Mais elle y met, en ces temps où la crise financière inquiète le pékin, une singulière ténacité.

Ainsi, après avoir crié hier, dans les pages du Monde, que nous devions "renforcer nos actions contre l’islamisme", elle inaugurait aujourd’hui, et Le Monde, naturellement, a trompeté la nouvelle, un "séminaire" où de savants spécialistes se posaient la question suivante : "Comment reconnaître un prisonnier en voie de radicalisation islamique [7] ?"

Et, bon, c’est vrai qu’il y a en fait, et en tout et pour tout, "140 détenus prosélytes", sur les "64.000 personnes détenues dans les prisons françaises" - en sorte que cette microscopique "radicalisation" n’est sans doute pas ce qui se passe de plus terrifiant derrière les murailles des centrales.

Mais en temps de crise, n’est-ce pas ?

Durant qu’on fomente la ponction de ton Livret A pour éponger le guano des capital-risqueurs ?

Il n’est sans doute pas inutile que tu te focalises vers le péril mahométan (qui vient jusque dans nos prisons prosélytiser nos taulard(e)s), plutôt que sur ton pouvoir d’achat.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Déc - 13:47 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    islamnoujoum3000 Index du Forum -> islamnoujoum3000 -> islamnoujoum3000 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com